.
 
.

 
 

Extrait de l'éloge funèbre prononcé par le Général de Monchy, Président de l'UNAALAT, le 24 mars 2009i

Héros de la 2ème DB, le Général Razy a été un acteur essentiel de l'histoire de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre, un précurseur passionné de l'emploi des hélicoptères dont il a mesuré très tôt les potentialités.
Né à Paris le 1er avril 1914, il entre à Polytechnique à 21 ans et choisit de servir à la sortie dans l'artillerie. Il participe à tous les combats de la campagne de France. Fait prisonnier au cours d'une reconnaissance, non seulement il réussit à s'évader, mais il rejoint la 2ème Division Cuirassée avec des armes anti-char et des armes automatiques prises à l'ennemi, ce qui lui vaut d'être fait chevalier de la Légion d'Honneur comme Lieutenant à 26 ans.
Renvoyé dans ses foyers en 1942, il rejoint la résistance des Forces Françaises de l'Intérieur, avant d'obtenir sa réintégration dans l'armée d'active avec le grade de capitaine au 3 ème Régiment de Marche du Tchad. Son courage physique, son sens du devoir et ses qualités d'entraineur d'hommes seront plusieurs fois reconnues dans les combats de libération des Vosges, d'Alsace puis en Allemagne au sein de la 1ère Division Française Libre et de la 2ème DB où il est cité à nouveau trois fois, à l'ordre de la Division et de l'Armée.
La paix revenue, affecté début 1946 au C.P.O.A (Cours Pratique d'Observation Aérienne) sous les ordres du Colonel Lejay, la passion de la troisième dimension ne le lâchera plus et il passe son brevet de pilote avions comme Chef d'Escadron en 1952 avant de former un embryon d'Etat-major du Commandement de l'Aviation Légère d'Observation de l'Artillerie situé aux Invalides. En fait il est désigné par le Général LEJAY, qui à plusieurs occasions lui témoignera son estime et sa confiance, pour établir les relations avec l'administration centrale propres à assurer l'efficacité et la crédibilité de ce nouvel organisme, et partant de l'ALAT naissante. La réussite sera totale grâce à sa pugnacité.
La guerre d'Indochine qui domine l'actualité d'alors pose de redoutables problèmes de gestion, de relève des personnels et de formation. Grâce à son intelligence aigue, le commandant Razy comprend très tôt l'intérêt des hélicoptères pour le combat terrestre. Afin de satisfaire les besoins nouveaux en pilotes, il met sur pied un Centre de formation des pilotes hélicoptères à Satory, le Groupe d'Hélicoptères n°1 dont il prend bientôt le commandement.
Il complète sa formation en suivant de 1954 à 1955 le stage pilote hélicoptère aux Etats-Unis à Camp Rucker, devenu Fort Rucker. Ses compétences sont particulièrement appréciées des membres de l'Army Aviation, notamment du Général d'Armée CODY, Commandant l'Army Aviation et futur chef d'Etat-major de l 'Armée Américaine.
De retour en France il multiplie les missions en Afrique du Nord où il prône le renforcement des moyens d'observation et de transport. Ecouté par l'Armée de Terre, il est envoyé en mission aux Etats-Unis en 1956. (Quelques initiés sauront alors que ses liens avec le Ministre de la Défense de l'époque, camarade de promo de l'X, seront probablement déterminants pour l'achat d'une centaine de H21 Banane et leur affectation à l'Armée de Terre).
Promu Lieutenant-colonel, il est affecté à Sidi -Bel-Abbes pour créer et organiser l'Ecole d'Application naissante de l'ALAT. Tout en contribuant à la formation de 180 pilotes hélicoptères, il totalise aux commandes des centaines de vols opérationnels en prenant part aux opérations aéroterrestres dans le djebel Kerrouchua en 1957,Teupell en 1968 et le secteur du Telagh en 1959 et pour lesquelles il est cité deux fois.
Rentré en métropole en 1960 avec le grade de Colonel, il prend la fonction de Chef d'Etat-major du COMALAT lors de son transfert à Issy-lès -Moulineaux.
Puis il quitte l'ALAT pour rejoindre en 1963 le Centre Interarmées d'Essais Nucléaires à Colomb-Béchar. En 1967 promu Général, il est affecté à la Direction des Recherches et Moyens d'Essais à la DGA à Paris.
Il quitte le service actif comme Général de Division en 1972.

 

Le Général de Division Jean Razy était

Commandeur le la Légion d'Honneur
Croix de Guerre 39-45 avec 4 citations
Croix de la valeur Militaire avec 2 citations
Médaille du Service de Santé

Présidential Unit des Etats-Unis
Médaille de l'Aéronautique

Haut de page p

 
 

Mentions légales

 

Mise à jour de cette page le jeudi 23 février 2017 16:49;16

Site développé par JJ Chevallier sur MS Expression Web 4, hébergé par Website Out pour UNA-ALAT