.
 
.

 
 

Les premiers insignes de spécialité ont eu une double homologation, la première dans la série G comme pour les insignes de corps, la seconde dans une tranche spéciale réservée à ce type d'insignes, en GS suivi d'un numéro.

 
PILOTE-OBSERVATEUR DE L'ALAT

Homologation : G 1000 et GS 3 le 26 janvier 1953.

Description : Vol d'or soutenant un écu d'argent chargé de deux canons du même posés en sautoir, le tout brochant sur une demi-couronne lauriers-chênes aussi d'argent surmontée d'une étoile d'or.

L'homologation est demandée par le colonel Lejay, commandant l'aviation d'artillerie et le CPOA, le 10 janvier 1953.

   
 

OBSERVATEUR DE L'ALAT

Homologation : G 1001 et GS 4 le 26 janvier 1953.

Description : Vol d'or soutenant un écu d'argent chargé de deux canons du même posés en sautoir, le tout brochant sur une demi-couronne lauriers-chênes aussi d'argent.

L'homologation est demandée par le colonel Lejay, commandant l'aviation d'artillerie et le CPOA, le 10 janvier 1953.

   
 

PILOTE DE L'ALAT

Homologation : G 1002 et GS 5 le 26 janvier 1953.

Description : Vol d'or soutenant un écu d'argent chargé de deux canons du même posés en sautoir surmonté d'une étoile d'or.

L'homologation est demandée par le colonel Lejay, commandant l'aviation d'artillerie et le CPOA, le 10 janvier 1953.

   
 

SPECIALISTE PERSONNEL NON NAVIGANT DE L'ALAT

Homologation : G 1003 et GS 6 le 26 janvier 1953.

Description : Vol d'or soutenant un écu d'argent chargé de deux canons du même posés en sautoir.

L'homologation est demandée par le colonel Lejay, commandant l'aviation d'artillerie et le CPOA, le 10 janvier 1953.

   
 

PILOTE D'HELICOPTERE DE L'ALAT (TYPE 1)

Homologation : GS 10 le 1er octobre 1953.

Description : Vol d'or brochant sur une branche hélicoïdale d'argent sommée d'une étoile du premier et supporté par une couronne de feuilles de chêne du second.

L'homologation est demandée par le chef de bataillon Crespin, commandant le GFHATI, avant son départ pour l'Extrême-Orient. Le 27 mai 1955, lors de son arrivée en Algérie, il en demande une maquette et le numéro d'homologation, vraisemblablement dans le but de le faire fabriquer. Le bureau de la symbolique militaire lui répond le 14 juin en lui joignant la nouvelle maquette du modèle retenu (voir type 2).

   
 

MECANICIEN D'HELICOPTERE DE L'ALAT (TYPE 1)

Bien qu'homologué sous le n° GS 11 le 3 décembre 1953, cet insigne de brevet n'a jamais été fabriqué
   
 

PILOTE D'HELICOPTERE DE L'ALAT (TYPE 2)

 

Homologation : GS 15 le 15 octobre 1954.

Description : Etoile d'or brochant sur trois pales d'argent surbrochant une couronne de feuilles de chêne et de lauriers d'argent.

L'homologation est demandée par le chef d'escadron Razy, officier adjoint du colonel Lejay, commandant l'ALOA, le 4 août puis le 7 septembre 1954, avec requête d'annulation du modèle précédent (type 1, GS 10). Etant "très comparable à celui des pilotes de l'armée de l'air, il est à craindre que le jour où il sera distribué à nos spécialistes, et donc connu de l'ensemble du personnel de l'air, sa similitude avec les insignes de ces derniers personnels ne soulève quelques difficultés."

   
 

MECANICIEN D'HELICOPTERE DE L'ALAT (TYPE 2)

Homologation : GS 16 le 15 octobre 1954.

Description : Roue crénelée d'or brochant sur trois pales d'argent surbrochant une couronne de feuilles de chêne et de lauriers d'argent.

L'homologation est demandée par le chef d'escadron Razy, officier adjoint du colonel Lejay, commandant l'ALOA, le 4 août puis le 7 septembre 1954, avec requête d'annulation du modèle précédent (type 1, GS 11). Même remarque que pour le brevet de pilote cocernant sa similitude avec le brevet de l'armée de l'air.

   
 

OBSERVATEUR-PILOTE TIREUR DE MISSILES ANTICHAR DE L'ALAT

Homologation:  GS 41 le 20 juillet 1979.

Description : Vol d'or soutenant un écu d'argent chargé de deux missiles du même posés en sautoir, le tout brochant sur une demi-couronne lauriers-chênes aussi d'argent surmontée d'une étoile d'or.

L'homologation est demandée par le colonel Mage le 5 juillet 1979.

   
 

PILOTE TIREUR DE MISSILES ANTICHAR DE L'ALAT

Homologation : GS 42 le 20 juillet 1979.

Description : Vol d'or soutenant un écu d'argent chargé de deux missiles du même posés en sautoir surmonté d'une étoile d'or.

L'homologation est demandée par le colonel Mage le 5 juillet 1979.

   
 

MECANICIEN VOLANT D'APPAREIL A VOILURE TOURNANTE DE L'ALAT

Homologation : GS 43 le 20 juillet 1979.

Description : Vol d'or soutenant un écu d'argent chargé d'une hélice tripale du même brochant deux canons d'argent posés en sautoir.

   
 

PILOTE D'HELICOPTERE DE L'ALAT QUALIFIE MONITEUR

Homologation : GS 76 le 18 décembre 1984.

Description : Vol d'or soutenant un écu d'argent chargé de deux canons du même posés en sautoir broché par trois vires tricolores, le tout surmonté d'une étoile d'or.

L'homologation est demandée par le général de division Baffeleuf, commandant l'ALAT, le 22 novembre 1984.

   
 

OBSERVATEUR-PILOTE D'HELICOPTERE DE L'ALAT  QUALIFIE MONITEUR

Homologation GS 77 le 18 décembre 1984.

Description : Vol d'or soutenant un écu d'argent chargé de deux canons du même posés en sautoir broché par trois vires tricolores, le tout brochant sur une demi-couronne lauriers-chênes aussi d'argent surmontée d'une étoile d'or.

L'homologation est demandée par le général de division Baffeleuf, commandant l'ALAT, le 22 novembre 1984.

   
 

CONTROLEUR DE LA SECURITE AERIENNE

Homologation : GS 82 le 21 novembre 1985.

Description : Vol d'or soutenant un écu d'argent à une silhouette de tour de contrôle et une stylisation de balayage d'écran radar.

L'homologation est demandée par le général de division Baffeleuf, commandant l'ALAT, le 9 septembre 1985. Elle est acceptée après modification de l'écu central pour l'unifier avec les autres insignes de spécialité.

   
 

PILOTE TIREUR D'ARMEMENT DE BORD

Homologation : GS 83 le 10 janvier 1986.

Description : Vol d'or soutenant un écu d'argent chargé d'un canon et d'un missile du même posés en sautoir surmonté d'une étoile d'or.

L'homologation est demandée par le général de division Baffeleuf, commandant l'ALAT, le 27 novembre 1985, pour remplacer l'insigne homologué GS 42.

   
 

OBSERVATEUR-PILOTE TIREUR D'ARMEMENT DE BORD

Homologation : GS 84 le 10 janvier 1986.

Description : Vol d'or soutenant un écu d'argent chargé d'un canon et d'un missile du même posés en sautoir surmonté d'une étoile d'or, le tout brochant sur une demi-couronne lauriers-chênes aussi d'argent surmontée d'une étoile d'or.

L'homologation est demandée par le général de division Baffeleuf, commandant l'ALAT, le 27 novembre 1985, pour remplacer l'insigne homologué GS 41.

   
 

INSTRUCTEUR SUR SIMULATEUR DE VOL DE L'ALAT

Homologation : GS 99

Description : Vol d'or soutenant une rondache d'argent chargée d'une stylisation d'un horizon artificiel vert et noir et posée sur deux canons en sautoir d'argent.

   
 

SECURITE INCENDIE DE L'ALAT

Homologation : GS 112

Description : Vol d'or soutenant un écu d'argent chargé de deux haches du même posées en sautoir et brochées par un casque F1 de pompier du même.

   
 

OFFICIER CONTRÔLEUR DE SECURITE AERIENNE DE L'ALAT

Homologation : GS 113

Description Vol : d'or brochant une rondache d'argent rayée et une silhouette de tour de contrôle d'or et d'argent, le tout brochant sur une demi-couronne lauriers-chênes aussi d'argent.

   
 

OBSERVATEUR-RADARISTE SUR SYSTEME HORIZON

Homologation : GS 154 le 21 octobre 2002

Description : Vol d'or soutenant un sautoir de bombardes d'argent broché d'un écusson du même à une chauve-souris de sable.

Symbolisme : Les ailes dorées indiquent l'appartenance à l'ALAT. Le sautoir de bombardes rappelle l'arme de l'artillerie, origine de l'ALAT et des observateurs. La chauve-souris symbolise les ondes électromagnétiques Doppler du radar Horizon.

L’initiateur, créateur et dessinateur de cet insigne est l’Adjudant-chef Roy, qui recevra le n° 001.

   
 

OFFICIER MECANICIEN DES MATERIELS AERIENS

Homologation : GS 159 le 9 décembre 2002.

Description : Ecu ancien d'argent lauré du même broché par deux canons en sautoir d'argent. Le tout encadré d'une roue dentée d'argent brochée d'un vol d'or.

Général Serge Barribaud, commandant l'ESAM, d'après un dessin réalisé par le sous-lieutenant Olivier Guillou.

   
 

METEOROLOGISTE

Homologation : GS 177 le 20 avril 2005, demandée par le capitaine Barbeau, commandant l'ESA de Dax, le 15 juin 2004

Description : Vol d'or broché d'un écu à un globe argent sur fond azur brochant un disque et rais d'or surmonté d'une rose des vents blanche ombrée de sable. Les ailes dorées indiquent l'appartenance à l'ALAT. Le globe représentant la terre et le soleil levant éclairant le monde symbolisent l'universalité de la météorologie, exprimant l'espérance quotidienne d'une météorologie coopérative. Le fond bleu roi correspond à la couleur de tradition de l'ALAT. La rose des vents précise la spécialité météorologiste.

Créateur : Escadrille des Services d'Aérodrome (ESA) de Dax.

   
wpc822df26.gif

AIDE MECANICIEN DES MATERIELS AERIENS

Homologation GS 205 le 8 avril 2008.

Description Ecu ancien d'argent lauré du même broché par deux canons en sautoir d'argent. Le tout encadré d'une roue dentée d'argent brochée d'un vol d'or

   

INSTRUCTEUR SOL DU PERSONNEL NAVIGANT

Homologation : GS 239 le 27 juillet 2010.

Les ailes dorées symbolisent l'ALAT. Les trois étoiles tricolores précisent la fonction de moniteur/instructeur.

 

   

MEDECIN DE L'ALAT

Dans l'ALAT, les médecins portent l'insigne de spécialité en vigueur dans l'Armée de l'Air.

Les insignes en métal sont nominatifs et numérotés.

   
 

OPERATEUR RADAR SPARTIATE

Ceci n'est pas un brevet officiel, un pin's que portaient certains opérateurs spartiate.

 

Cette page a été réalisée d'après les données du site alat.fr

 

 
 

Pour information voici la page 72 de l'Instruction 10300 relative aux tenues et uniformes de l'armée de terre concernant l'ALAT.

 

 

 
 

Mentions légales

 

Mise à jour de cette page le jeudi 23 février 2017 16:49;18

Site développé par JJ Chevallier sur MS Expression Web 4, hébergé par Website Out pour UNA-ALAT